Aliénor d’Aquitaine, reine insoumise.

Aliénor d'Aquitaine

23 Sep Aliénor d’Aquitaine, reine insoumise.

Le saviez-vous ?

Aliénor d’Aquitaine, fut en réalité deux fois reine : reine de France puis reine d’Angleterre.

La vie d’Aliénor est un roman ! Deux fois reine (de France et d’Angleterre , excusez du peu…) , mère de trois rois , luttant jusqu’à son dernier souffle  pour défendre les droits de sa famille. Découvrez ci-dessous un petit résumé de son histoire :

Née en 1122, elle vécut 82 ans. Petite fille de Guillaume le Troubadour, génial créateur de la poésie courtoise, elle fut éduquée par sa grand-mère maternelle, Dangereuse de Châtellerault, muse et maîtresse de son grand-père, qui éleva son égérie sur un piédestal à l’instar d’une déesse.

Orpheline a 15 ans, Aliénor héritière du plus beau duché du royaume.
Elle fut mariée à Louis VII, roi de France. « J’ai épousé un moine dira-t-elle. »

Cependant, le mariage tourna cours et fut annulé. Reprenant sa liberté, elle jeta son dévolu sur un garçon prometteur de
dix ans plus jeune qu’elle : Henri Plantagenêt. Le couple s’empara de l’Angleterre créant ainsi l’éphémère empire Plantagenêt.

Ils eurent huit enfants dont les célèbres Richard Cœur de Lion et Jean sans Terre. Mais sa vie conjugale ne fut pas sans accrocs…

Après vingt-deux ans, elle lança avec ses fils une terrible révolte contre son époux qui finit par l’enfermer dans une forteresse anglaise. A la mort d’Henri II, Richard la libéra puis partit à la croisade lui confiant la régence du royaume.

A son retour, elle se retira à Fontevraud. Richard mort, le trône échut alors à Jean Sans Terre. Le roi ténébreux se montra incapable de conserver l’héritage familial. Aliénor parti alors en Castille chercher sa petite fille Blanche pour la marier au futur
roi de France, Louis VIII.

Retrouvez Amaury, auteur de romans historiques les jeudis à 16h pour un cycle de 4 conférences sur Aliénor d’Aquitaine.

=>Je découvre la saga Aliénor d’Aquitaine<=