Le travail des femmes au Moyen-Âge

abbesse

24 Jan Le travail des femmes au Moyen-Âge

Le XXIe siècle est marqué par le combat des droit des femmes et de l’égalité des sexes. Mais qu’en était-il de la condition des femmes autrefois ? Au Moyen-Âge, les femmes ont-elles une fonction particulière et sont-elles impliquées dans le monde du travail ?

Isabelle est historienne et intervenante de l’atelier « Les femmes à travers l’Histoire » chez Génération Visio. Elle aborde dans ses ateliers l’implication des femmes dans tous les domaines de la vie et à toutes les périodes de notre Histoire. Nous allons plus particulièrement nous pencher sur le travail des femmes au Moyen-Âge au XIIe siècle.

>>>JE M’INSCRIS À L’ATELIER LES FEMMES À TRAVERS L’HISTOIRE<<<

À travers son cycle de conférences, Isabelle met en valeur les différents travails que les femmes exercent à une époque ou il n’y a pas encore de division sexuée dans le travail.

Les femmes à travers l'histoireLe travail des femmes dans la première partie du Moyen-Âge :

Les femmes participent au développement économique entre le XIIe et le XIVe siècle et travaillent lorsque elles sont veuves ou que les hommes sont partis à la guerre. Voici quelques exemples de métiers que les femmes exercent :
L’artisanat : elles travaillent dans le textile, la culture du lin, le commerce…
Les métiers de l’argent : elles sont usurières entre autres.
Le domaine médical : elles travaillent dans les hôtels-Dieu en tant que médecin.
Le domaine intellectuel : elles écrivent.
L’exploitation agricole : elles sont maçonnes.

 

Les femmes à travers l'histoire

Les femmes et le pouvoir : 

Certaines femmes exercent même un véritable pouvoir : les mères supérieures des monastères. En effet, elles ont la gestion de l’abbaye, des terres, du moulin, du prieuré, elles sont même de véritables chefs d’entreprises.
Ces deux femmes abbesses célèbres en sont l’exemple le plus frappant : Héloïse l’abbesse du couvent du paraclet et l’abbesse de Fontevraud qui dirige un double monastère (un masculin et un féminin).

 

 

Les femmes à travers l'histoireUne régression :

La France est dans un contexte historique particulier marqué par la guerre de Cent ans et frappée par l’épidémie de la peste noire. C’est pour cela qu’en raison de la crise économique que traverse le pays au XIVe siècle, la société connait une division des sexes au travail. Prenons le cas des jeunes filles qui ne vont plus à l’école. De nombreux métiers sont fermés, les femmes connaissent une exclusion et elles sont considérées comme des êtres inférieurs et sont exploitées. Par conséquent, leurs salaires sont inférieurs à ceux des hommes. De plus, elles deviennent les boucs émissaires de la société. D’ailleurs, Thomas d’Aquin qualifie même les femmes « d’êtres imparfaits ». Par conséquent, peu de métiers sont confiés aux femmes. Par exemple : il reste l’artisanat, l’agriculture, le travail dans les tavernes ou avec les enfants en tant que nourrice. En conséquence, c’est un retour en arrière considérable à cette époque.

 

Le contexte historique du XIV e siècle

La société française du XIV e siècle est tourmentée par la guerre et l’épidémie de la peste. Voici quelques rappels pour mieux comprendre le contexte de l’époque :

L’épidémie de la peste noire : La peste noire est une pandémie de peste (principalement bubonique) qui sévit au milieu du XIV e siècle. Elle tue entre 30 et 50 % des Européens en cinq ou six ans (1347-1352), et fait environ 25 millions de victimes. Cette maladie se déclare avec l’apparition brutale de forte fièvre, de maux de tête et des gonflements des ganglions.

La guerre de Cent ans : La guerre de Cent Ans est un conflit entrecoupé de trêves plus ou moins longues qui dure de 1337 à 1453. Elle marque l’opposition entre la dynastie des Plantagenet et celle des Valois et, à travers elles, le royaume d’Angleterre et celui de France.

 

La condition des femmes va t-elle évoluer ?

 

En 1850, l’école des filles est obligatoire et gratuite en raison des lois Jules Ferry.
Pendant la première guerre mondiale (1914-1918) les femmes occupent un rôle important dans la résistance.
Les métiers  s’ouvrent aux femmes petit à petit et par conséquent les femmes regagnent leur place grâce à l’éducation.
Cependant de nos jours, il existe une division sexuée.

 

Pour poursuivre dans cette thématique, découvrez l’atelier « Les qui ont fait la France » animé par Dominique, conférencière chez Génération Visio. Pour s’inscrire, il vous suffit de cliquez ci-dessous :